Le Frechou

Sa poésie, ses mystères…

Le nom Fréchou vient du latin fraxinus signifiant frêne (arbre fréquent dans la vallée de l’Osse). Situé sur un éperon naturel sur lequel existait un habitat primitif ; le village du Fréchou s’est formé autour de l’église paroissiale Saint Christophe du XII ème siècle et du château du XIII ème. Il est mentionné comme castrum en 1256. Sa position sur les hauteurs offre une vue imprenable sur les coteaux.

Le Fréchou fut l’objet d’événements dont on ne soupçonnerait pas l’existence.

Si Henri IV devint roi de France, il le doit en partie à la mort du Duc de Guise, assassiné en 1588 par les Cadets de Gascogne. Mais ce que l’on sait moins c’est que l’opération a été menée par François de Monpezat : seigneur du Fréchou ! Ce dernier se réfugia d’ailleurs dans son château au Fréchou après l’attentat. Le village fut ainsi au centre de la petite histoire de France.

Par ailleurs à proximité du village, passe un chemin dit d’Henri IV (composante de la voie Ténarèze) et qui longe la vallée de l’Osse. On peut observer le pont romain dont l’accès se fait par un sentier de randonnée fléché depuis la route du Fréchou à Artigues.

Les fonctions de ce pont, font encore l’objet de nombreuses hypothèses : passage par lequel on pouvait rejoindre la villa gallo-romaine de Niné par le chemin Henri IV, barrage permettant de réguler l’eau de la rivière et de la diriger vers le moulin dit du Fréchou ou une des innombrables bretelles de Compostelle destinée aux pélerins.

Enfin, lavoirs, fontaines font aussi de ce village un site intéressant à découvrir.
Retrouvez Le Fréchou sur www.lefrechou.fr

 

A voir, à faire:

  • Visite du château du Fréchou (XIIIème siècle) du 14 juillet au 31 août, les vendredis, samedis, et dimanches, de 17h à 20h ou sur rendez-vous. Expositions de pastels
  • Eglise du fréchou, XIIème siècle
  • Pont Romieu
  • Fontaines et lavoirs
  • Sentiers de randonnées
  • Visites chez les producteurs
  • Gîtes et chambres d’hôtes